Nouvel assassinat politique

On a appris aujourd’hui la mort tragique d’un fervent défenseur de la liberté d’expression d’Asie centrale. Mark Weil, directeur du théâtre Ilkhom ("inspiration" en langue ouzbek), seul théâtre privé d’Ouzbékistan, a été poignardé à mort à Tachkent à la fin de semaine dernière. Les deux agresseurs ont pris la fuite sans rien voler, preuve que cet assassinat a un mobile uniquement politique.

Car la mort tragique de Mark Weil signifie la fin d’une culture indépendante en Asie centrale, menacée par l’islamisation de la région. Ilkhom, fondé en 1976, était non simplement un théâtre, mais aussi le centre de la culture d’avant-garde russe d’Asie centrale. Invité dans de nombreuses villes occidentales, Mark Weil prônait un théâtre disparate où cohabitaient des acteurs de différentes nations et différents styles et
abordait des thèmes comme l’homosexualité (passible de prison en Ouzbékistan), le fanatisme religieux et l’autoritarisme.

La 32e saison du théâtre Ilkhom devait s’ouvrir le 7 septembre.

Source : Rue 89 et Vzgliad

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie38
Russie12
Russie18
Russie09
Russie13
Russie39
Russie30
Russie24
Russie32
Russie21
Russie41
Russie34