Le Parti national-bolchevique, fasciste ?

National, bolchevique, drapeau noir, blanc et rouge, un dirigeant, Edouard Limonov, à la personnalité complexe, qui s’est uni au leader d’extrême-droite Jirinovski dans le but d’"aider à la reconstruction" de la Russie, un cri de ralliement qui était "Staline, Beria, Goulag", une idéologie rouge-brune décrite comme la fusion des formes les plus radicales de la résistance nationale, un idéal de structure étatique fondé sur la discipline : le parti national-bolchevique (NBP) a quelques raisons d’inquiéter les démocrates.

Le mode d’action du NBP est extrémiste, radical et revendiqué comme tel. Leurs actions sont toujours bruyantes et agressives (notamment contre les membres de Russie Unie), ce qui leur vaut de nombreuses poursuites et condamnations (Limonov a été incarcéré pendant 4 ans), mais leur permet aussi de se présenter comme les victimes d’un régime répressif. Le NBP a également vu sa demande d’enregistrement en tant que parti politique refusée à de nombreuses reprises.

C’est pourquoi, depuis 2002, s’appuyant sur la répression dont ils sont victimes, les membres du NBP semble vouloir faire évoluer leur idéologie pour mettre les libertés civiles et politiques au même niveau que l’égalité sociale et nationale. Dans la FAQ du parti, le NBP se dit nationaliste du sol et non pas du sang. L’origine ethnique des personnes vivant en Russie ne serait pas importante. Une Russie ethniquement "propre" sans minorités nationales, un slogan du type "la Russie aux Russes" sont jugés comme une anti-utopie pernicieuse. Il ne considère pas les étrangers coupables de tous les crimes en Russie, Poutine étant le plus grand criminel pour eux. Le NBP reconnaît d’ailleurs que l’actuel rapprochement avec les partis démocratiques est une tactique pour lutter contre l’absolutisme du pouvoir de Poutine et de son parti.

Leur programme pour les élections de 2007/2008, qui a tout pour attirer le plus grand nombre, est le suivant :
- Suppression de l’impôt sur le revenu pour les personnes ayant des salaires bas ou moyens.
- Gel jusqu’en 2012 des loyers et des tarifs des services communautaires au niveau des prix de 2004
- Paiement des dépôts des citoyens dépréciés suite à la dévaluation de 1992 à un taux comparatif. Les fonds nécessaires au remboursement seront pris dans le Fonds de stabilisation (actuellement alimenté par les sommes engrangées par la vente du pétrole et du gaz) et les réserves d’or.
- Suppression du service militaire obligatoire, le service deviendra volontaire.
- La naissance et l’éducation des enfants seront considérées comme une profession, les mamans "professionnelles" recevront un salaire
- Les procès à tous les niveaux seront jugés par les citoyens. Les peines de prison pour des crimes légers seront annulées.

De nombreuses associations s’interrogent sur la sincérité de leur changement idéologique, notamment l’association des droits de l’homme en Russie et la communauté juive de Russie (FEOR). Cette dernière reconnaît que le NBP n’est pas une organisation antisémite, mais estime qu’elle n’en était pas moins dangereuse. Elle a déclaré : "La FEOR n’accepte aucune forme d’extrémisme. Aujourd’hui, le NBP incarne l’extrémisme social et non l’extrémisme ethnique. Mais l’histoire nous montre que l’un se transforme facilement en l’autre."

Commentaires

>> Le Parti national-bolchevique, fasciste ?

Merci pour ce post qui montre bien l’ambiguité, mais est-ce si ambigu, du NBP. Je n’ ai pas d’autre ajouts à faire et je pense que tu as bien cerné l’idéologie de ce parti assez fumeuse en ce qui concerne le racisme et la xénophobie. En ce qui concerne leur mode d’action je ne suis pas absolument contrepour certaines d’entre elles mais ce type d’action coup de poing peut-être dangereuse dans le contexte russe, je pense.
Je ne mettais absolument pas en cause ton objectivité mais je pense que la complexité du système politique russe et des alliances qui changent au gré des intérêts des groupes divers mérite de prêter la plus grande attention aux partis, sites et groupes cités , tant leurs objectif avoués ou dissimulés se modifient. Je vous encourage à ce sujet à lire un article de Marlène Laruelle (spécialiste française du nationalisme en Russie sur le parti Rodina, que nous connaissons bien.) et qui traite des relations de ce parti avec le pouvoir. Je n’en ai malheureusement qu’une version papier. Il est publié dans le cadre CERI de sciences po paris et voici comment l’obtenir, enfin j’espère.
Marlène Laruelle. Rodina : Les mouvances natinalistes russes du loyalisme à l’opposition
http//www.ceri-sciencepo.org
Si vous ne parvenez pas à l’avoir je peux me renseigner et l’obtenir pour vous l’envoyer.

Le 5 février 2007 à 16h55 par élié

>> Le Parti national-bolchevique, fasciste ?

moi je suis un jeune communiste belge même si mes idea sont souvent tiré de l’anarchisme alor je me dit plus comme anarcho-communiste, fin soite , je trouve que cela me révole car il utilise un signe qui a une histoire celle de l’anti fasciste et le signe des travailleur qui se sont batu pour une pays plus juste anti-facho mais cela a ete un échec malheureusement jusque mtn le seul pays communiste qui a fonctionneé c’est cuba et voila pour le moment je hai le monde avec tous cette haine alor qu’il n’y a aucune race car nous somme tous humains et voila fin bref.

Salutation C Nikolai .

Le 1er janvier 2008 à 03h59 par CamaradeNikolai

>> Le Parti national-bolchevique, fasciste ?

J’ai connu l’idéologie national bolchevique à travers un texte d’Alexander Douguine, puis les analyses du Parti communautaire national européen. Elle me semble digne d’étude, car elle fait le lien entre les valeurs traditionelles des peuples, et la vision communiste. Donc, une certaine critique du marxisme...un peu tardive de la part de beaucoup de communistes, mais vaut mieux tard que jamais.
Il est certain qu’avec les problèmes auxquels le monde est confronté, l’agressivité permanente de l’impérialisme USA, et celle du capitalisme en général, la gentillesse démocratique ne devrait plus être de mise. Certes le PNB paut apparaitre comme désordonné, trouble, voire fasciste (si on se rappelle ce qu’en pensa Lénine, d’abord en bien puis en mal), donc totalitaire, et parfois suicidaire pour ses militants, mais ils font partie de l’âme russe. Je pense que le chemin correct est de critiquer ces camarades d’une manière positive. On est toujours le fasciste de quelqu’un. C’est trop facile.
Un cordial salut. Michel.

>> Le Parti national-bolchevique, fasciste ?

fasciste, non ! fasciste est une idéologie conservatrice qui prône l’ordre moral, le retour aux racines d’un peuple, par le sang ,ses fondements : l’aristocratie, la bourgeoisie totalitaire capitaliste et religieuse.
le bolchevisme est multiethnique à l’origine . car la Russie, par son histoire et par son importance géographique est multiethnique . par la dictature du prolétariat il est totalitaire anticapitaliste et antiimpérialiste .le nationalisme et le patriotisme est un normalité culturelle en Russie.mais pas en Occident. le saviez vous que le PNB s’appelle
aussi"l’autre Russie" pour contrer le parti
de poutine "Russie unie" gouvernement autoritaire où la richesse côtoie la misère sans état d’âme.Poutine est un enfant du bolchevisme est-il nationaliste ,fasciste ?
CORDIALEMENT NIKITA

Le 19 février 2012 à 22h21 par nikita
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie38
Russie03
Russie01
Russie12
Russie23
Russie37
Russie42
Russie18
Russie43
Russie27
Russie07
Russie02