Kozouline veut dire adieu à sa femme

Par Aurialie le 25.02.2008 à 22h52

Alexandre Kozouline, un des leaders de l’opposition biélorusse, dont le cas avait été brièvement raconté ici, se voit refuser par les autorités judiciaires et pénitentiaires de son pays le droit d’assister à l’enterrement de sa femme.

Deux mille personnes se sont réunies aujourd’hui à Minsk, sur la place Oktiabrskaïa, pour célébrer sa mémoire. C’est à cette occasion que sa fille Olga a déclaré que l’enterrement de sa mère n’aurait pas lieu sans la présence de son père. Tous les jours à 18h les Biélorusses sont donc invités à se réunir sur cette même place jusqu’à ce qu’Alexandre Kozouline soit libéré. Ce dernier envisage d’entamer une grève de la faim sèche. A décision inhumaine, solution extrême.

Source : Charter 97

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie14
Russie26
Russie02
Russie41
Russie36
Russie04
Russie13
Russie23
Russie34
Russie38
Russie30
Russie40