A la mémoire d'Andreï Sakharov

Par Aurialie le 14.12.2006 à 19h59

Andreï Sakharov est à l’honneur aujourd’hui en Russie, jour du 17e anniversaire de sa mort. Prix Nobel de la paix en 1975, il est rentré dans la dissidence soviétique après la publication d’un manifeste La Liberté intellectuelle en U.R.S.S. et la coexistence en 1968 en Occident. Il a également été à l’origine de la création du Comité pour la défense des droits de l’homme et la défense des victimes politiques en Union soviétique en 1970.

De nombreuses manifestations sont prévues pour célébrer la mémoire de ce physicien, engagé dans le combat pour le respect des droits de l’homme. Nijni-Novgorod (anciennement Gorki), ville où il a été assigné à résidence de 1979 à 1986, est en première ligne des commémorations.

La vie de cet homme a montré que des personnes de la société civile pouvaient montrer leur désaccord aux mesures d’un gouvernement autoritaire. L’apathie de la société russe est un constat fait par de nombreuses personnes qui essayent de faire bouger les choses en Russie. Anna Politkovskaïa, dans son dernier livre Russie douloureuse, regrette que ses compatriotes ne fondent des associations pour défendre leurs droits que lorsqu’un drame les touche personnellement (la mort d’un enfant lors de son service militaire, l’enlèvement d’un proche, …). Difficile, mais pas impossible, de faire bouger une société qui tente de survivre, surtout quand celle-ci est contrôlée de toutes parts par un Etat autocratique.

PS : La couverture du Time ne date pas d’aujourd’hui bien sûr.

Commentaires

>> A la mémoire d’Andreï Sakharov

et alors ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Russie04
Russie21
Russie34
Russie36
Russie09
Russie43
Russie12
Russie31
Russie24
Russie25
Russie42
Russie35